Comment changer les perceptions du handicap ?

28 février 2022

Le Basket-ball en fauteuil roulant britannique vient tout juste de lancer cette année la première ligue féminine professionnelle au monde. Nous nous sommes entretenus avec l'ambassadrice de Wellspect, Sophie Carrigill, pour évoquer les questions liées au handicap et sa lutte en faveur des femmes dans le sport.

Sophie Carrigill-1

Sophie Carrigill a connu le succès en club au niveau international et pratique le sondage intermittent.

J'ai toujours été sportive, dit Sophie. Mon père était golfeur professionnel et j'ai toujours été folle de sport. Après un accident de voiture en 2010, je suis sortie de l'hôpital un an plus tard et, dans le cadre de ma rééducation, les patients hospitalisés et non hospitalisés participaient aux "Jeux inter-unités médullaires". J'ai essayé le tennis, le rugby en fauteuil roulant, le tennis de table - j'ai tout appris rapidement. Avec le Back Up Trust, une organisation qui soutient les personnes atteintes d'une lésion de la moelle épinière, j'ai essayé la descente en rappel, l'escalade, l'équitation, mais j'ai réalisé que l'épanouissement dans le sport de compétition me manquait - la montée d'adrénaline, qui me donnait envie de me remettre à jouer.

J'ai donc commencé à chercher ce qu'il était possible de faire dans ma région, et les Leeds Spiders, un club local de basket en fauteuil roulant, n'étaient qu'à dix minutes de chez moi. J'étais faible, je n'avais aucune idée de la façon de me servir d'un fauteuil, je n'avais aucune expérience dans ce sport - j'étais vraiment au fond du trou. Mais j'avais la coordination œil-main nécessaire pour développer la force et retrouver ma forme. 

Je suis sortie de ma zone de confort et j'ai rencontré des personnes aux histoires inspirantes et étonnantes - rejoindre cette communauté m'a ouvert les yeux sur ce qui était possible.

Depuis ces premiers pas hésitants dans le sport, Sophie a représenté son club et son pays et utilise son site internet pour plaider en faveur de l'amélioration de l'accès, de la représentation et des perceptions du handicap.

"Il s'agit de surmonter les obstacles et l'environnement dans lequel nous vivons", déclare Sophie en parlant des perceptions de la société :

C'est constant - c'est ce avec quoi je vis, c'est ce que je suis, la façon dont je suis perçue - je me bats pour que tous les autres, ainsi que moi-même, soyons représentés et respectés en tant que femme handicapée. 

Sophie Carrigill 16_9 Addressing conference
Sophie lors d'une conférence

Et si des améliorations ont été apportées, il reste encore beaucoup à faire :

Par exemple, j'ai beaucoup voyagé, et même lorsque je réserve la seule chambre accessible d'un hôtel, on peut voir qu'elle n'a pas été conçue par quelqu'un qui a pris en compte les besoins d'une personne en fauteuil roulant, aveugle ou amputée. 

Aujourd'hui en entraînement à temps plein, Sophie a obtenu une maîtrise en psychologie du sport. La suite de sa carrière consistera à continuer de s’impliquer dans l’amélioration de l’image du sport féminin:

Je suis responsable des athlètes pour le Women's Sports Trust et nous nous sommes engagés à soutenir nos athlètes et à accroître la visibilité et l'impact du sport féminin. Même si je suis capable d'améliorer la visibilité d'autres personnes, je veux être représentée aussi - je veux que les femmes handicapées soient vues.

 

Pour citer Svenn Poulsen, lors de l'annonce du parrainage de l'IWBF (Fédération Internationale de Basket Fauteuil) par Wellspect l'été dernier :

"Nous avons une compréhension et un respect profond des défis auxquels sont confrontés tous ceux qui ont besoin de nos produits. Nous croyons passionnément qu'il faut réduire les inégalités et offrir des opportunités à tous nos utilisateurs. Connaissant l'engagement et la passion nécessaires pour surmonter les obstacles et relever de nouveaux défis, nous sommes convaincus que notre partenariat avec la Fédération internationale de basket-ball en fauteuil roulant contribuera à démontrer notre vision commune de faire une vraie différence."

Svenn Poulsen, Vice-président du groupe, Wellspect Healthcare

 

 

Crédit photo: http://www.sophiecarrigill.com

Sujets: Sport, Handicap, Basket-ball fauteuil