Il n’y a pas de honte à se sonder

9 mai 2022

Après s'être entendu dire, à la trentaine, qu'elle devrait se sonder pour le reste de sa vie, Serena Green s'est sentie humiliée. Aujourd'hui, elle n’éprouve plus de honte à se sonder, mais son parcours vers l'acceptation dans les années qui ont suivi a impliqué des amis, des membres de sa famille et des professionnels de santé.

Lire la suite

Sujets: Sondage Intermittent, Santé féminine, Vessie neurogène